samedi 14 février 2015

Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine Giebel

Résumé:

La montagne ne pardonne pas. Vincent Lapaz, guide solitaire et blessé par la vie, l'apprend aujourd'hui à ses dépens: la mort vient de frapper, foudroyant un être cher. Simple accident? Vincent n'en croit rien: la victime conaissait le parcours comme sa poche. C'est un meurtre. A l'aide d'une jeune gendarme, Vincent mène l'enquête, de crevasses en chausse-trapes, déterrant un à un les secrets qui hantent la vallée. Et Lapaz non plus n'est pas du genre à pardonner...


Mon avis:

Comme je le disais lorsque j'ai tiré ce livre pour le Book Jar Challenge Karine Giebel était une auteure que je connaissais pas du tout. Je dois dire que j'ai été plus qu'agréablement surprise par sa plume. J'ai littéralement été plongée dans son roman du début à la fin, qui tout de même fait près de 600 pages. L'histoire m'a vraiment transporté et je ressors de cette lecture un peu sonnée.

C'est vrai que j'avais un peu abandonné la lecture de romans policiers parce que j'avais vraiment été déçue de mes dernières lectures, et surtout je pense que je m'étais un peu lassé de ce genre. Mais avec ce roman c'est la réconciliation totale :) , j'ai vraiment envie de me replonger dans des histoires telles que celles-ci qui me captivent de manière inimaginable.

Dans ce livre nous faisons la rencontre de Vincent donc. L'auteur à cette faculté de nous le faire découvrir petit à petit, au fil du roman. c'est donc un personnage que j'ai appris à apprécier, alors qu'au début j'étais plutôt pessimiste à ce niveau-là.

Nous découvrons également Servane Breitenbach (oui son nom est un peu imprononçable, mais je crois que c'est un peu fait exprès ;) ), toute jeune gendarme, qui débarque dans cette région qu'elle ne connait pas. Nouvelle vie, nouveau métier, pour essayer de tirer un trait sur le passé. Avec elle, et grâce à Vincent, nous découvrons un paysage magnigique, grandiose, celui de la montagne. A travers les mots "nous apprenons à regarder".

Je sors donc de ma lecture, plus que ravie de cette belle rencontre avec une auteur qui mérite une plus grande découverte de ma part. Comme tous les bons policers, les intrigues sont amenées avec brio, et les rebondissements sont presque tous inattendus. 

Si vous aimez les romans policiers, je vous le conseille donc les yeux fermés. C'est un bon bouquin à lire au coin du feu :)

4 commentaires:

  1. J'avais déjà très envie de découvrir Karine Giebel, et vu ton article je pense que je vais me lancer très vite ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui? C'est vraiment une belle découverte pour moi, tu me diras ce que tu en pense?

    RépondreSupprimer